Génie Marketing

Quand les opinions se confrontent aux faits réels et que le brainstormîng provoque de véritables ouragans !

Et c’est parti!

Wow il semble que j’ai froissé des âmes sensibles avec mon dernier message… Tant mieux!

Ce blog n’est pas conçu pour que vous vous sentiez à l’aise… Il est conçu (mes messages du moins) pour vous sortir de votre zone de confort, pour que vous sortiez des sentiers battus, pour que vous mettiez en application ce que vous apprenez.

Je veux dire, c’est quand même étonnant de voir que 90% des gens qui me disent que ma méthode ne fonctionne pas… me le disent parce qu’ils ne l’ont pas appliqué du tout!

Heille c’est un système de vente par internet… Et un système ça implique:

Une Étape uuuuuuuuun

Une étape deeeeeeux

Une étape troooooois

Une étape quaaaaatre

Certaines personnes se disent wow l’étape 3 est vraiement cool. Et ils ne font que l’étape trois, mordent la poussière et après ils se demandent pourquoi…  C’est un système, une recette si vous voulez. Alors vous devez mélanger les ingrédients dans l’ordre, d’une certaine façon et faire mijoter X minutes, jours ou mois.

Une fois que vous avez maîtrisé la recette vous pouvez faire comme vous voulez et la personnaliser, la rendre à votre image, comme notre ami Vincent.

Mais au moins apprenez-la par coeur avant. Apprenez comment vous procurer des ingrédients, choisir les meilleurs, à les mélanger, utilisez les bons outils, soyez patient, mais apprenez bon dieu!

C’est drôle tous ceux que je connais qui connaissent et apppliquent la recette font bien. Ceux qui l’on personnalisée en prenant bien soins de comprendre les mécanismes pour que la sauce prenne font encore mieux.

Ça me fait un peu penser à mon ex-copine… Cette femme n’a jamais su faire prendre du Jello. C’en était hallucinant. Elle était tellement convaicue qu’il ne prendrait pas qu’elle faisait littéralement n’importe quoi. Elle en était réduite à foutre le liquide au congélateur pour qu’il prenne!

Pourtant, en 5 ans, elle n’a jamais fait la seule chose qui aurait pu l’aider… Lire la recette ET la faire. C’est pas compliqué…

1… Faire bouillir l’eau

2… Dissoudre la poudre dans l’eau

3… Mettre au frigo!

Ben non! C’était trop simple! Il fallait qu’elle ajoute des fruits, qu’elle y mette toute sorte de trucs personnalisés. C’est super tout ça! Mais assurez-vous au moins de savoir faire prendre le Jello AVANT! Parce qu’ajouter n’importe quoi dans ce mélange si vous ne savez pas comment l’utiliser sans rien, ne vous donne qu’un gros plat de liquide au goût bizarre avec des fruits ou je ne sais pas quoi d’autre dans le liquide.

Ça ne vous donne pas du Jello aux fruits.

Soit dit en passant pour tout le reste cette femme est vraiment formidable…

Amicalement,

Didier

12 comments for “Et c’est parti!

  1. avatar
    16 novembre 2006 at 9:50

    Bon, (pourquoi est c que je commence toujours par ..Bon ?)

    Lionel j’ai le même problème que toi je suis Français mais depuis longtemps j’ai appris que ça n’est pas très contagieux et que ça se soigne très bien.

    Tout ça pour dire que moi aussi je préfère la mayo. et que pour ne pas louper la bechamel c’est hyper simple : Il suffit de mettre (en pesant) autant de beurre que de farine, de bien amalgamer les deux dés que le beurre est fondu. puis de rajouter le lait(ou l’eau car certain font avec) EN UNE SEULE FOIS et puis hein sers toi d’un fouet pour mélanger.

    Oups on ne’st pas sur un blog cuisine, pardonne moi Didier je ne recommencerai pas.

    Amicalement

    Pierre

  2. avatar
    16 novembre 2006 at 2:41

    N’empêche que le Jello, faut mettre moitié d’eau et moitié de Vodka !
    Et tout compte fait vaut mieux mettre au congélateur pour que ce mélange prenne.
    Puis faut couper le Jello en petits cubes, en mettre un sur une cuillère, poser les lèvres fermées (enfin presque) sur le bord du Jello et aspirer suffisamment fort pour que cela rentre dans la bouche sans casser ni devoir ouvrir la bouche plus fort.
    Ensuite…. je sais pas pourquoi je me rappelle jamais de ce qui se passe ensuite…. Trop de Jello/Vodka à mon avis !

    cEd

  3. avatar
    14 novembre 2006 at 20:00

    Stéphanie-mon-ex-nénette,

    J’en ai justement un argument béton… J’ai pas suivi la recette! Un peu comme Lionel avec sa béchamel pour les endives au jambon. (ha ha je te coupe l’herbe sous le pied hein?) Faut dire que lui n’a as l’excuse du frigo.

    Merci de si bien servir mon propos malgré toi.

    Malgré ta réticence à l’accepter… Tu es une personne extraordinaire. Peut-être le comprendras tu un jour…

    Didier

    P.S.: Je me souviens pas d’avoir jamais commencé de phrase en disant « Ma belle ». « Stéphanie, » oui, « Heille, » au pire mais jamais « Ma belle, ».

  4. avatar
    Stéphanie-la-nénette
    14 novembre 2006 at 19:29

    Didier a toujours eu cette exceptionnelle capacité à transformer la réalité afin qu’elle convienne à ses propos et à ses buts… Après tout, c’est un peu ça, le marketing!

    Ainsi s’est-il amusé à faire de moi la « nénette de service » avec son histoire de Jello. Il est vrai que l’on pourrait penser qu’une malédiction étrange s’est jetée sur moi avec le Jello, mais j’ai toujours soupçonné le frigo d’être à l’origine de mes échecs… Ceci dit, Didier a toujours ridiculisé mon soupçon.

    Mais toujours est-il que j’ai souvenir d’un certain soir d’hiver où Didier avait une rage de Jello (comment peut-on avoir une rage de ce truc inmangeable, me direz-vous?! Excellente question!). Toujours est-il, dis-je, que Didier va au supermarché acheter du Jello et qu’il revient à la maison, fin prêt à faire la recette. Eh bien, mesdames et messieurs, le Jello n’a jamais pris!!!!! Et je n’ai touché à rien!!! Ce soir là, je m’en souviens comme si c’était hier, Didier m’avait dit: « ma belle, je pense que c’est la faute du frigo ». Évidemment, Didier Bonneville-Roussy ne POURRAIT PAS manquer une recette de Jello!!! Fallait trouver un fautif ou encore un argument béton!! Pfffffffffffff!!! Et dire qu’il avait toujours ri de mon argument!

    À ma défense, j’ai toujours suivi la recette sur la boîte et je n’ai jamais ajouté des trucs personnalisés à la recette. À ma défense (bis), en 5 ans avec Didier, j’ai fait du Jello à 2 reprises seulement.

    Je vous mets en garde: ce Didier est dangereux quand il déblatère… et le con me fait croire que cette histoire de Jello était un prétexte pour dire à tous que j’étais extraordinaire… Repffffffffffffff…

    Sans rancune 🙂
    et Salut Lionel 🙂
    Stéphanie, l’ex-nénette (franchement, quel mot ridicule) de Didier.

  5. avatar
    12 novembre 2006 at 18:31

    Bonjour,

    La méthode, encore la méthode et toujours la méthode.

    Cela parait simple, et pourtant, nous ne sommes que des hommes et on passe parfois un peu vite les étapes. Avec du recul, je sait que c’est important.

    Emmanuel, je ne vends pas des toiles de peintres, mais des produits industriels. Ce n’est pas très « internet », mais c’est pourtant une voie que je compte bien développer.
    Il faut donc reprendre l’étape 1, meme si elle a déjà été faite puis la 2,3,4 et enfin 5 pour arriver à ce que la mayonnaise prend. (Oui, Lionel, je suis francais aussi!).

    Un rappel: je suis nul en web-design et en lettre de vente, mais je suis persuadé du bien fondé de la méthode de didier sur mon activité.

    Ce blog a au moins le mérite de rappeler l’ordre des étapes, le BA-BA et les vérités de LAPALISSE.

    En quelque sorte, quelle que soit le business visé, pour le développer sur le web, il ne faut pas sauter les étépes, surtout si elles sont « évidentes ».

    Laurent

  6. avatar
    Dominique
    12 novembre 2006 at 12:26

    Hello Didier ,

    Normal que ton ex-nenette n’arrivait pas à faire prendre le Jello , y manque l’étape N° 2,5 qui dit : laisser refroidir AVANT de passer à la N°3 mettre au frigo … Ah ah ah ah ah ah elle est bonne Ah ah ah ah . Bon escuse c’est Dimanche .
    Sérieusement , ce blog me paraît être un bon outil de plus . Il va m’aider à faire des prises de conscience , va m’empêcher de m’endormir , va m’obiliger à mettre un pied puis l’autre dans le marketing par internet . Lire les commentaires des uns et des autres , connaître leurs problèmes et vos avis , c’est de l’enseignement , de la formation continue .
    Merci à vous deux et bon Dimanche .
    Dominique

  7. avatar
    12 novembre 2006 at 12:20

    Pour augmenter votre trafic, 3 solutions :

    1. Adoptez une stratégie de rentabilisation qui vous permette d’acheter votre trafic (adsense en est une mais ne suffit pas toujours) d’une maniere ou d’une autre.

    2. Offrir un service qui gratuit (ou pas) mais qui fasse naturellement parler de vous (le buzz..)

    3. Creez de plus en plus de pages avec du texte et obtenez de plus en plus de liens de qualité.

    Et pour augmenter vos affichages Adsense : donnez une raison aux visiteurs de revenir…

  8. avatar
    12 novembre 2006 at 1:57

    Appliquez, appliquez, appliquez… Après vous aurez un tas d’idées parce que vous vous la seriez appropriée (la technique). Et relisez. D’ailleurs je vais relire ton cours Didier.

  9. avatar
    11 novembre 2006 at 22:12

    Bonjour,

    en ayant suivi vos conseils pas à pas, j’ai réussi à positionner mes deux sites « rachatimmobilier.com et eurocreditazur.com » en première et deuxième page de google et autres moteurs de recherche sur des termes génériques pas évidents : rachats credits immobilier; ceci dit, j’ai constaté que malgré les liens multiples, le nombre de visiteurs / jour n’augmente que petit à petit et qu’il se stabilise au bout d’une certaine période (observé grâce à Google Adsense depuis 3 ans).
    quels conseils ou suggestions pouvez-vous me donner pour augmenter mon nombre de visiteurs ?

  10. avatar
    11 novembre 2006 at 14:44

    C’est sur, ca ne marche pas facilement pour tous les produits, il peut y avoir plusieurs raisons à cela.

    L’interet d’une bonne methode permet justement de savoir que le produit ou l’offre ne fonctionne pas. Quand on a pas de méthode on ne sait pas d’où le problème vient.

    Perso, j’aimerai bien vendre les apparts de mes clients direct par le site, mais je n’en suis pas encore arrivé là..

    C’est peut être la même chose pour une oeuvre d’art.

    Par contre, vous devriez pouvoir assez facilement arriver à la situation où vous pouvez organiser votre propre exposition en vous passant de l’aide d’une galerie.. à supposer que l’exposition soit si efficace que cela..

    Où alors, vous retournez la situation comme je l’ai fait: vous vendez aux galeries votre pouvoir d’attraction de visiteurs… ou vous arrangez avec eux sur la vente de vos tableaux au passage.

    Ensuite, vous parlez de limites mais, avez vous tout fait bien? vos chiffres sont ils suffisant pour faire cette affirmation ? Attention à ne pas tirer de conclusion trop attive..

    Cela dit, ce domaine-ci me parrait tres difficile pour le web.. déjà qu’il me parrait difficile en tant normal..

  11. avatar
    11 novembre 2006 at 14:26

    Bonjour
    Merci pour cette bonne idée de blog.
    Tous les mails que vous m’envoyez ne m’ont pas encore donné la recette pour vendre mon produit par le net. Je suis artiste-peintre, mes toiles coutent en moyenne 2500 €, et pour faire acheter une toile à ce prix par mail, c’est dur! Certes la relance est un bon moyen, mais en art, elle trouve très vite ses limites. A quand une technique spécifique pour les artistes (au niveau personnel, il y a bien la programmation neuronale qui fonctionne; mais sur un plan marketing, quand le but n’est pas de vendre via mon site -pourquoi pas cela dit- mais par mail, je fais comment?).
    A bientôt pour la réponse, j’espère.

  12. avatar
    11 novembre 2006 at 13:59

    Pour les francais : Le jello c’est cette gelatine bizarre et transparente que font les anglais…

    En tout cas, l’image est bonne, perso j’aurai plutot utilisé la mayonnaise que le Jello…

    Normal… je suis le français de la bande 😉

    Lionel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *