Génie Marketing

Quand les opinions se confrontent aux faits réels et que le brainstormîng provoque de véritables ouragans !

Tas de preuves…

Bonjour,

Nos amis français, sont de nature plutôt sceptique…

On me dit que les témoignages n’amènent pas les Français à acheter, que c’est trop américain. Que la lettre de vente ne fonctionne pas avec les français, qu’ils sont beaucoup trop intelligent pour se faire prendre par un technique aussi vieille et aussi basse.

Mon point de vue est celui-ci: Oui les français sont des gens intelligents, rationnels, trop peut-être. MAIS, MAIS, MAIS… Ils sont surtout des être humains, À ce que je sache vous n’avez toujours pas de puce électronique à la place du cerveau.

Si vous pensez que chaque décision d’achat est une décision mûrement réfléchie vous êtes dans le champ, vous n’avez strictement rien compris. ET vous perdez un gros paquet de vente.

Une décision d’achat ne se prend jamais au niveau rationnel. Le niveau d’intelligence n’a rien à voir avec les décisions d’achat… Non, la décision d’achat se prend au niveau émotif et se JUSTIFIE au niveau rationnel. Et comme les Français sont généralement plus sceptique et plus résistant à la nouveauté que tous les autres peuples de la terre, vous devez leur fournir plus de preuves…

Plus de preuves ça veut dire:

Plus de témoignages de gens auxquels ils peuvent s’identifier et qui ont les résultats que vos clients désirent;

Plus de preuves ça veut dire plus de statistiques qui vont dans le sens de votre message;

Plus de preuves que votre offre est plus attrayante que toutes les autres sur le marché;

Plus de preuve que vous êtes la seule option pour résoudre leur problème;

Vous savez, ce qu’il y a de fascinant avec les Français, c’est que malgré leur scepticisme généralisé, et les immenses efforts qu’ils déploient pour résister aux nouvelles idées, ils demeurent très peux critique face aux sources d’informations.

Ce qui veux dire que si l’expert X, reconnu mondialement, dit Y, Y est nécéssairement vrai. Si le journaliste X dit que Y est vrai c’est que Y est vrai. Si le site X dit que Y est vrai, c’est que Y est vrai. Et si des dizaines, des centaines ou des milliers d’autres FRANÇAIS croient que votre produit est bon et le disent, c’est que c’est vrai.

2 ou 3 témoignages ne font pas le travail. Vous devez en avoir tellement que les gens se fatiguent à les lire. Vous devez avoir tellement de preuves de l’efficacité de vos produits, de votre expertise, de votre intégrité, tellement en fait qu’elles ne peuvent plus être mises en doute.

Tellement en fait, que vos clients potentiels sont convaincu avant de les avoir toutes lues et comprises.

Lorsque vous aurez compris ça, vous vendrez plus plus vite et à moins de frais. En attendant, ce sont vos compétiteurs étrangers qui eux l’ont compris qui vous mangent tout rond.

Amicalement,

Didier

P.S.: Si vous voulez savoir comment bâtir des textes qui vendent… Il y a deux ressources extrêmement importantes.

http://www.secrets-marketing.com/cours

http://www.secrets-marketing.com/lettrequivend

3 comments for “Tas de preuves…

  1. avatar
    Frédéric S.
    15 novembre 2006 at 21:39

    Effectivement, je suis plutôt d’accord avec tout cela, les Français ont du mal à se retirer les doigts du c.. et veulent que tout leurs soient servis sur un plateau.

  2. avatar
    12 novembre 2006 at 18:44

    Bonjour,
    Je suis français et travail en parallèle de mon site dans un service de réclamation pour un opérateur de téléphonie mobile.
    J’allucine en voyant le comportement de beaucoup de clienst. Tout est prétexte à grapiller un geste commercial ou une remise. Quand c’est justifié, pas de problème je fais un geste.
    Ce qui revient le plus en terme d’excuses pour obtenir quelque chose de l’opérateur c’est « je ne savais pas que… », « j’en ai déduis que… », « on m’a dit que… »…. bref ce n’est jamais de leur faute. Je pense que le vrai problème est que les français sont trop assistés et savent de moins en moins se responsabiliser. Voici un exemple tipique : beaucoup de client ouvre une ligne de téléphone portable comme s’ils vont acheter une baguette de pain à la boulangerie et oublient qu’a la base ils ont signer un CONTRAT avec une période initiale d’engagement… Mais si l’pérateur commet une bourde, là les clients se rappel du contrat et nous disent « vous ne respecter pas votre engagement contractuel… je vais parter plainte à une association de consommateur et je vais résilier si mon problème est pas résolu dans les 48 heures.
    Les français veulent des résultats rapides avec en fesant un minimum d’effort et ne rien (ou très peux) payer. JE SUIS PAS D’ACCORD !
    Bien cordialement
    Steeve

  3. avatar
    11 novembre 2006 at 10:18

    Quand j’ai lancé ma première lettre de vente sur Internet, on m’a tout simplement dit que ça faisait « marchand de tapis ». D’autres disaient que ça faisait trop commercial et d’autres encore que ça « puait ». C’est très français.

    En France, tout le monde aimerait être riche. Mais peu de monde l’avoue. Et surtout, on considère que s’enrichir, vendre, c’est suspect. Je ne sais pas d’où ça vient tout ça. A la personne qui m’avait dit que ma lettre faisait « marchand de tapis », je lui ai envoyé un lien une fois. Cette personne, folle de chevaux, dépensait pas mal d’argent dans sa passion. Aussi, je lui ai envoyé un lien qui pointait vers un site vantant les mérites d’une super selle à cheval. Une lettre de vente. Quelques heures plus tard, cette personne qui trouvait que ma lettre faisait « marchand de tapis » me rappelle pour me remercier du lien. Sauf qu’elle ne pouvait pas commander, car apparemment ça ne marchait pas.

    C’est moi qui avait fait le site et la lettre. Je n’avais donc rien à lui vendre. Je lui ai dit la vérité et, depuis elle a revu son jugement : elle n’avait pu résister à la force des mots !

    Près de 3 ans après la publication de ma première lettre, les avis ont bien évidemment évolué autour de moi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *