Génie Marketing

Quand les opinions se confrontent aux faits réels et que le brainstormîng provoque de véritables ouragans !

37 stratégies de marketing internet

stratégies marketing internet 37 stratégies de marketing internet

Dans cette interview je présente 2 idées archi importantes:

L’adéquation message/marché

Ce principe est tellement simple et en même temps tellement puissant. Le principe est le suivant: plus votre message colle à la cible, plus la réponse est importante.

Il ne s’agit pas seulement de bien cibler mais d’adapter chaque fois vos messages à votre cible spécifique.

Cette simple modification à votre marketing permet de doubler ou tripler vos conversions instantanément.

Les question à vous poser…

Considérant le message auquel cette cible a répondu, qu’est-ce que je dois lui dire pour la convaincre d’acheter? Quels mots-clés ou quels messages l’ont convaincue de visiter votre site? Que vous a-t-elle dit sur elle?

Quelque part, obtenir de haut taux de conversions sur votre site est simplement une question d’adapter le plus fidèlement possible votre message aux attentes de votre audience. Et ces attentes vous sont exprimées de différentes façon. Par les mots-clés, par les textes des annonces qu’ils ont cliqués.

Ce n’est pas juste une question de pay-per-click. Le principe est valable dans tout contexte marketing.

La présupposition d’achat

Le deuxième concept est l’utilisation de la présupposition d’achat. L’une des très bonnes façons de cibler les gens sur internet est d’utiliser soit les recherches faites dans le but d’un achat ou encore de ne cibler parmi un auditoire plus vaste, par bannière par exemple, que ceux qui sont prêt à acheter maintenant.

Tout ça tombe sous le sens, mais est-ce que tout ou la vaste majorité de vos pubs et de votre marketing est tourné vers cet objectif? Filtrer les acheteurs, maintenant?

Commentez!

6 comments for “37 stratégies de marketing internet

  1. avatar
    26 juin 2015 at 17:17

    Marcel,

    Dites-moi quel était votre plan pour le back-end? Vous en aviez un n’est-ce pas?

    Amicalement,
    Didier Bonneville-Roussy

  2. avatar
    10 janvier 2015 at 22:25

    Bienvenue dans le monde du adwords. Il y a 2 ans, j’ai dépensé $250 avec Googles sur une période de 5 mois, pour des adwords. Et cela a fonctionné, j’ai eu des milliers de clics et mes ventes ont augmentées de 20%. Au total, j’ai vendu pour $50 de plus en livres et $100 de plus en pièces de monnaie de papier. Après avoir perdu $100 + la marachandise, + les frais de livraison, + les frais de location de magasin d’eBay et d’ Amazon, j’ai abandonné. Probablement que j’aurais dû changé d’objet a vendre. Il est sûrement plus payant de vendre des objets a $100 qu’a $1 ou $10. mais ici Didier nous dit que tout se vend avec profit avec ses méthodes.

  3. avatar
    Alladoum
    2 avril 2013 at 18:16

    Bonjour,
    C’est vraiment avec un grand plaisir de vous remercier pour votre courage et sagesse de pouvoir mettre à ma disposition votre interview concernant le marketing de réseau sur internet.
    Je commence à comprendre un peu ce que c’est que le marketing sur internet. je n’est pas fini avec la totalité mais je suis comblé déjà de satisfaction des éléments importants.
    je ferai de mon mieux pour avoir le document et en même temps la formation avec vous à distance sur ce sujet.
    Merci et à bientôt.

  4. avatar
    louandre francis
    15 mars 2013 at 10:10

    bonjour Didier
    l interview est passionnante. mais il y a quelques zones d ombres pour moi. je n ai pas encore de site, j ai lu votre livre. mais est il vrai qu il est interdit de faire une page squeeze sur adwords ? c est dommage parce que vous nous conseillez vivement adwords et vivement de faire des page squeeze pour recueillir l adresse mail. d autres part quelle page d accueil doit on faire quand on fait de l affiliation pour un site qui propose des boutiques pour divers produits dans divers domaines (difficile de faire des campagnes d annonces avec adwords. voilà, je suis pas mal dans le flou par rapport a tout çà et du coup je ne sais pas par ou commencer. En tout cas, cela me passionne, vos ouvrages sont vraiment de la bombe. Merci a vous et merci pour votre reponse si c est possible.
    cordialement
    francis louandre
    d?

  5. avatar
    Osteopathe
    20 octobre 2012 at 18:14

    Le probleme des bannieres, cest quelles ne font qu’a moitie le tri et coutent cher. Difficile de les rentabiliser!

  6. avatar
    6 janvier 2012 at 9:37

    L’adéquation message/marchés,

    Bonjour,

    En relevant mon courrier ce matin, je reçois en même temps votre message et une présentation de Google.

    Je lis le vôtre en premier et je retrouve avec bonheur l’enthousiasme et le convoitise d’acquérir de nouveau client. Je mesure ce que j’ai mis en oeuvre et ce que j’ai oublié d’appliquer.

    Le principe est « extrêmement » (votre adverbe préféré) simple mais la mise en pratique d’une immense complexité.

    J’en viens au second message, une information de Google et là je me dis : Google prêche les mêmes idées que Didier Bonneville Roussy 😉

    http://www.google.com/intl/fr/analytics/features.html

    C’est normal, c’est le bon sens qui s’exprime !

    Avoir des outils de tests gratuits, c’est génial. Tester, savoir lire les statistiques, comprendre ce qu’il se passe sur son site et adopter la psychologie de ses futurs clients… réagir en temps et en heure en ayant les ressources et l’énergie d’effectuer la bonne proposition au bon moment, c’est un art de chef d’entreprise. Je me sens tous les jours à l’école… et plus j’apprends et plus je me sens ignorante.

    Outre cette capacité de lecture – que je n’ai pas – il est nécessaire d’adopter une discipline personnelle de travail, de modéliser en quelques sortes ses propres comportements pour atteindre ses objectifs. Cette fameuse gestion du temps où il faut anticiper, tirer les fruits du passé et aborder le présent avec efficacité…

    Ce qui est « extrêmement » plaisant dans vos documents, c’est votre manière de dire les choses : l’authenticité et la pertinence, votre manière d’aller toujours et tout de suite à l’essentiel, au fond des choses en deux secondes… Je retourne à mes lectures en me disant : si je pouvais maîtriser les outils Google, bien savoir calculer le ROI, Waaahou… Vous n’avez pas envie de faire une formation sur ce sujet ? Avec vous, je suis sure que je comprendrai mieux et plus vite.

    Excellente journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *